Tous les Articles

Derniers Articles

  Ma contribution au débat sur le bilan de mi-mandat de gestion municipale de Deuil La Barre, pour sortir de la schizoprhrénie ambiante qui plombe la ville.

Lire la suite


  A mi-mandat de la gestion municipale de Deuil La Barre, ma lettre ouverte à Muriel Scolan

Madame le Maire,

Quel est le Bilan à mi-mandat de votre élection?

L'essentiel du débat lors des élections municipales avait porté sur le redressement de notre ville et l'assainissement de nos finances pour arrêter cette spirale d'endettement et de hausse des impôts.

Vous en aviez d'ailleurs fait la trame de votre programme et, plus encore, la promesse faite à vos électeurs de faire baisser les impôts.

Vous disiez dans votre tract:
"Les contribuables deuillois paient beaucoup trop d'impôts, les élus locaux doivent faire preuve d'audace sur ce point en marquant un coup d'arrêt …"

Quel est, donc, la consistance de votre bilan à mi-mandat ?

Une dette qui a explosé, passant de 24 Millions d'Euros en 2014 à 39 Millions d'Euros, aggravée par la mise en place d'une séquence de hausses d'impôts, alors que vous reconnaissiez, vous-même, leur niveau excessif.

Malgré cela, vous décidez, en totale contradiction avec vos engagements et vos promesses de campagne, d'engager un programme de nouvelles hausses d'impôts : 5% de hausse pour 2017 et 5% pour 2018, derrière la hausse faramineuse de 30% du Conseil Départemental dont vous faites partie.

C'est donc une véritable trahison que vous portez à ceux qui ont cru que vous incarniez l'espérance de redressement dont notre ville avait besoin.

Lire la suite

 

  Deuil La Barre, Résolution du dossier des emprunts toxiques ou comment les Deuillois se font dépouiller.

Ce simulacre de résolution de sortie des emprunts toxiques est tout simplement une opération de dépouillement des Deuillois.

Depuis sa prise de fonction Muriel Scolan prône une dissimulation absolue des informations sur ce dossier et pour cause, il s'agit pour elle de diluer sa responsabilité et ne pas révèler aux Deuillois, qu'ils auront à payer 8 Millions € en pure perte.

Ces emprunts ont ruiné la Ville mais ruinent surtout les Deuillois qui auront à supporter une perte financière d'une ampleur considérable.

Muriel SCOLAN indique qu'il fallait en sortir.

Fallait-il en sortir ?

A cette question il convient d'abord de préciser qu'une saine et bonne gestion de la Ville eut été de ne pas les souscrire, et encore moins les voter, surtout lorsque la formule de ces emprunts annonçait clairement qu'il s'agissait d'un jeu irresponsable de spéculation financière.

Lire la suite


  Deuil La Barre, Situation financière et débat d'orientation budgétaire 2015.

Je connaissais la situation de notre ville, je savais qu'elle n'était pas brillante pour l'avoir analysée depuis plusieurs années. Elle méritait d'être mieux gérée avec une compétence particulière, à la hauteur des difficultés auxquelles nous sommes confrontés, malheureusement la maîtrise de la matière financière ne s'improvise pas, et il ne manque...

Lire la suite


  Sinistre été à Deuil La Barre.

Notre ville vient de subir un véritable séisme durant le mois d’août, pour la première fois, le nombre de maisons cambriolées est impressionnant et ces cambriolages se sont déroulés durant plusieurs jours...

Lire la suite


   Deuil-La Barre, Les carrières politiques, les ambitions personnelles, les calculs pour le pouvoir, ça suffit !

Ces élections municipales révèlent de singulières ambitions personnelles néfastes au destin de notre ville.

Depuis quelques semaines nous assistons aux manœuvres d'une liste qui n'a comme seul objectif essentiel, non pas les intérêts des Deuillois, mais les intérêts d'une candidate qui construit un projet politique personnel sur le dos des Deuillois...

Lire la suite



Les carrières politiques, les ambitions personnelles, les calculs pour le pouvoir, ça suffit !

Date de publication 27.02.2014


Ces élections municipales révèlent de singulières ambitions personnelles néfastes au destin de notre ville.
Depuis quelques semaines nous assistons aux manœuvres d'une liste qui n'a comme seul objectif essentiel, non pas les intérêts des Deuillois, mais les intérêts d'une candidate qui construit un projet politique personnel sur le dos des Deuillois.
Je l'ai dénoncé depuis maintenant plusieurs semaines et les réponses que cette liste a apporté étaient de nous traiter de menteurs et de diffuser des fausses rumeurs.
Aujourd'hui les choses sont plus claires et je vous invite à lire l'article ici.
article PDF

J'ai toujours dit que la dissidence de Muriel SCOLAN était une dissidence hypocrite parce qu'elle accuse une politique qu'elle a soutenu sans la moindre réserve pendant 16 ans.

Avons-nous une seule fois entendu Madame SCOLAN dénoncer une décision quelconque prise par le Conseil Municipal durant ses différents et longs mandats?

Elle a toujours approuvé et voté sans la moindre contestation toutes les résolutions prises depuis 16 ans.

Aujourd'hui il est clair que le scénario suivant se met en place sur le dos des Deuillois, Muriel SCOLAN est "désignée" pour prendre la place de Ph SUEUR au conseil général, et Michel BAUX sera désigné pour remplacer Muriel SCOLAN à la tête de la ville.

Ceux qui se livrent à cet exercice confondent leurs ambitions personnelles et les intérêts majeurs d'une ville fatiguée par de telles stratégies et calculs politiques qui affaiblissent plus encore notre commune.
Les Deuillois en ont assez de ces manœuvres qui emballent des candidats incompétents et inefficaces dans des papiers cadeaux aux couleurs de soutiens politiques de communes voisines.
Notre situation financière pose de sérieux problèmes que nous devons résoudre rapidement, intelligemment par des personnes qualifiées.
Et lorsqu'une candidate inexpérimentée se sert des Deuillois pour satisfaire sa carrière politique, il y a divergence d'intérêts entre l'intérêt des Deuillois et les intérêts personnels de Mme SCOLAN.
Le sens que chaque élu doit donner à son engagement est de construire un véritable projet de développement pour la ville et pas de profiter de privilèges et en abuser pour servir sa propre carrière politique.
Nous devons faire des choix pour notre ville, choix budgétaire, choix d'investissements, choix d'urbanisation et choix d'humanisation de la ville, politique sécuritaire, choix concernant la réforme sur les rythmes scolaires ; le comportement irresponsable de certains candidats nous entraine un peu plus dans la difficulté. Cette situation est inacceptable, nous la dénonçons et nous la refusons !

Aujourd'hui les Deuillois sont placés devant l'heure de vérité pour ne pas faire un mauvais choix.

Josué MREJEN